Art dramatique

L’invention de séquences dramatiques

L’invention de séquences dramatiques permet à l’élève de développer sa créativité tout en se familiarisant progressivement avec le langage et les outils propres à la discipline. Pour inventer des séquences dramatiques, l’élève exploite des propositions de création variées adaptées à son âge, au moyen de la fable et du personnage.

À la fin du premier cycle, l’élève participe aux étapes de la démarche de création.  À la fin du deuxième cycle, il prend en considération les étapes de la démarche de création et il développe plus précisément les actions des personnages. Enfin, à la fin du troisième cycle, l’élève utilise de façon consciente chacune des étapes de la démarche de création et il établit un rapport étroit entre les personnages, les techniques de jeu et les techniques théâtrales.

L’interprétation de séquences dramatiques

Interpréter, c’est exprimer et communiquer des idées, des sentiments et des émotions, en ayant recours au langage dramatique, aux techniques de jeu et aux techniques théâtrales. À chacun des trois cycles, l’élève utilise ses propres créations et celles de ses camarades, des extraits de textes et de courtes pièces.

À la fin du premier cycle, l’interprétation de l’élève est gestuelle, sonore et verbale. À la fin du deuxième cycle, l’élève respecte l’enchaînement des actions en tenant compte du personnage. À la fin du troisième cycle, l’élève personnalise les actions de son personnage et tient compte des règles relatives au jeu d’ensemble.

L’appréciation des œuvres théâtrales

Apprécier une œuvre théâtrale, c’est être attentif à ses réactions émotives et esthétiques face à cette œuvre et à son interprétation. Pour l’élève du primaire, le répertoire comporte ses propres créations, celles de ses camarades et les œuvres vues lors des sorties culturelles.  Il tient compte de critères d’appréciation prédéterminés comme l’utilisation des techniques de jeu et de techniques théâtrales.

Introduction au répertoire via les thèmes unificateurs

Tout au long du primaire, les enfants travailleront le répertoire de l’époque historique qu’ils étudient. Ainsi, ils auront l’occasion de s’initier à la tragédie grecque, aux mystères, passions et pièces religieuses du Moyen-Âge, à Shakespeare, à la Commedia dell’arte, aux fables de Lafontaine, à Corneille, Racine, Beaumarchais, Hugo, Musset, Dumas et enfin Ionesco et Tchekov.