Danse

Courir, tourner, sauter, s’étirer, se balancer, voilà des actions que les enfants de 3, 4 et 5 ans prennent plaisir à exécuter, et qu’ils auront l’occasion d’expérimenter encore et encore dans la classe de danse. Petit à petit, à travers ce vocabulaire d’actions familières, l’aspect symbolique de la danse apparaît. On peut sauter comme une grenouille ou un kangourou, et aussi de joie, se poser légèrement au sol comme une feuille d’automne. De cette motivation du geste émerge la poésie du mouvement, et ainsi la danse devient création, un outil pour exprimer, corporellement, l’imaginaire. En jouant avec les diverses possibilités que lui offre son corps, l’enfant se découvre lui-même et acquiert aisance et spontanéité.

À travers des explorations dirigées, l’enfant exploite les cinq composantes du mouvement soit :

  • Le corps
  • L’espace
  • Le temps
  • Les interrelations
  • L’énergie

Les enfants interprètent des danses chorégraphiées (par l’enseignante ou des danses appartenant à un répertoire folklorique pour les enfants) et apprennent les rudiments de la création à travers des improvisations structurées. Les cours de danse ne visent pas l’apprentissage d’un style particulier de danse, tel que le ballet ou le jazz, privilégiant plutôt la danse créative.